Fruit d’une rencontre entre les élus de Cametours, propriétaires du bâtiment et un passionné de cuisine, l’Auberge des Tisserands ouvre à nouveau ses portes.
Charmant village du bocage entre St-Lô et Coutances, Cametours a vécu longtemps autour de la fibre de lin. Jusqu’au début de XXe siècle, près de 200 tisserands, tisseuses et fileuses y vivaient.
C’est cette histoire qui a donné son nom à l’auberge du village. Pendant plusieurs décennies, l’Auberge des Tisserands a attiré les gourmets de la région et les touristes venus visiter le Cotentin.

Après deux ans de fermeture, les élus de Cametours, désireux de redonner du lustre à leur village, ont cherché un porteur de projet pour relancer l’activité de l’auberge. La rencontre avec Carlos Gloria a été décisive. Cadre supérieur dans les télécoms, ce quadragénaire a décidé de changer de métier pour réaliser le rêve qui l’anime depuis longtemps, cuisiner et ouvrir son propre restaurant. Il approfondit ses connaissances autour du piano en suivant le programme intensif « les Essentiels des arts culinaires », dispensé par les équipes du prestigieux chef Alain Ducasse. Arrivé à Cametours, c’est le coup de cœur. Pour la Normandie, son terroir, la diversité de ses producteurs.

Après plusieurs mois de travaux et la volonté de proposer une cuisine authentique issue de la richesse des produits du terroir normand, l’auberge de charme a retrouvé tout son lustre pour accueillir ses clients dès le 4 janvier 2016. De quoi écrire de nouveaux chapitres à son histoire.